Interreg FWVl-project: VEG–i-TEC (FR)

Le projet VEG-i-TEC d'Interreg FWVL (Programme européen de coopération transfrontalière entre la France, la Wallonie et la Flandre) investit dans des lignes de production modulaires et mobiles (à l'échelle pilote) pour l'industrie de transformation des légumes et des pommes de terre. L'accent est mis sur les légumes et pommes de terre surgelés.

Les partenaires sont l'Université de Gand (Campus Courtrai), l'École supérieure de Flandre occidentale (Howest), l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique français) et Adrianor (Centre technique agroalimentaire français).

Ceux-ci ont pour mission d'évaluer des technologies innovantes en fonction de la qualité du produit final (impact sur la durée de conservation avec les qualités organo-leptiques et visuelles souhaitées, ainsi que la sécurité alimentaire), de la conception hygiénique des lignes de transformation, et enfin de la consommation d'eau et d'énergie.

En outre, l'impact économique, environnemental (durabilité) et/ou social de ces technologies sera pris en considération. Cette approche pluridisciplinaire permet d'apporter une réponse complète aux questions des entreprises concernant le choix de certaines technologies.

Le coût total du projet s'élève à 2.806.546,53 euros, pour lequel le partenariat bénéficie d'une aide européenne de 1.410.431,66 euros au titre du programme Interreg. La province de Flandre occidentale contribue à hauteur de 200.000 euros.

À travers ce projet, la plate-forme VEG-i-TEC comprend :

  • Le bâtiment de recherche de l'INRA à Villeneuve d'Ascq, dédié à l'hygiène des machines et donc des lignes de production, à l'échelle du laboratoire jusqu'aux installations pilotes. L'INRA travaille à cet effet en collaboration avec l'Université de Lille;
  • L'usine pilote d'Adrianor, qui travaille dans le domaine de la transformation agroalimentaire traditionnelle. Elle est rattachée à l'Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis, et bénéficie d'un partenariat reconnu avec l'Université de Gembloux;
  • Les nouveaux locaux dédiés à la recherche à Courtrai, avec leur infrastructure innovante. Ici sont développées de nouvelles technologies, des capteurs (intelligents) pour la surveillance des pesticides, des désinfectants etc, ainsi que des outils fiables de saisie et de stockage de données, et le traitement automatisé des données pour l'évaluation de l'impact environnemental à l'échelle du projet-pilote. Tout cela se fait dans le cadre des compétences et de l'expertise nécessaires apportés par l'Université de Gand et Howest, et leurs partenaires.

 

Partenaires

 

Contact

Prof. dr. Ing. Imca Sampers

E-mail: vegitec@ugent.be

Tel: +0032 56 29 26 00

 

 INTERREG_VEGITEC